La Licorne - Secrets de facilitation

3.13 - Pro 🤠 Jeanne Granger & Maxime Barluet de Beauchesne - Comment faire une catharsis en séminaire d'équipe ?

April 14, 2022 Season 3 Episode 13
La Licorne - Secrets de facilitation
3.13 - Pro 🤠 Jeanne Granger & Maxime Barluet de Beauchesne - Comment faire une catharsis en séminaire d'équipe ?
Show Notes

Comment amener une discussion sur les peurs ? sur les émotions en entreprise, sans tomber dans une liste de doléances infinie ou une surenchère à la plainte ?

Dans cet épisode, Maxime et Jeanne vous livrent leurs secrets pour une discussion profonde en entreprise, et nous racontent comment ils ont guidé ce très beau moment.

Quelle est la place des Ă©motions en entreprise ?

“Les émotions  sont une nouvelle frontière : un endroit que l’on n’ose pas encore explorer en entreprise. Ce n'est pas que par tabou, formalisme, conformisme, mais aussi parce qu’on n’a pas forcément d’outils, de temps, de structure, de rituel dédié” Jeanne Granger

“On est dans une société qui n’invite pas à exprimer les émotions, en particulier en entreprise. Je pense qu’on ne peut pas être pleinement nous-mêmes, avoir des relations saines si on n’est pas capable de les écouter, les exprimer, les considérer “Maxime Barluet de Beauchesne 

Comment s'est passé ce moment de catharsis ? 

“D’abord en binômes, ils ont discuté d’émotions qu’ils ont vécu. De parler de situations compliquées et raconter ce qu’ils ont vécu à ce moment-là, ce qu’ils ont vécu pour eux, ce qu’ils aimeraient que l’équipe comprennent de ce moment. Puis, en cercle, les participants ont partagé ce qu'ils souhaitaient partager” Maxime

“L’idée d’un cercle où on n’est pas amené à commenter ou à parler les uns avec les autres mais juste de déposer au centre est très puissant pour moi en tant que facilitatrice. Le fait qu’il y aie le témoin de temps permettait d’aller vraiment droit au but” Jeanne 

Doit-on faire remonter le groupe en énergie après un moment de catharsis ?
“Ce cercle s’est passé après deux heures de marche en forêt où on avait assumé qu’une partie de l’hiver était non productive, contemplative, où il y avait des temps d’introspection. Ils s’étaient demandé ce sur quoi ils voulaient lâcher prise, en avaient chargé un caillou qu’ils avaient lancé dans la forêt" Maxime

Comment faciliter cette phase de catharsis ? 

“Les fondateurs ont un lâcher-prise, se permettent d’être dans une vulnérabilité ni jouée ni choisie. Eux-mêmes  créent un terreau que j’ai rarement trouvé ailleurs” Maxime

“Il ne faut pas chercher à forcer quelque chose pour lequel on n’est pas mûr. Ca doit se passer au niveau avec lequel on est à l’aise d’être” Maxime

Retrouvez Maxime et Jeanne sur leurs profils LinkedIn.

Les  références de l'épisode : Communication non violente avec Thomas D’Asembourg, Joanna Macy et le Travail Qui Relie

Pour poursuivre, vous pouvez regarder le travail que fait Adam Kahane, écouter l’épisode 3.8 avec Mathieu Thomé qui nous raconte le pouvoir des cercles d’hommes pour se connecter à son humanité, l’épisode 2.16 avec Azul Thomé pour plonger dans le travail qui relie.

🦄 Pour soutenir la Licorne, partagez l’épisode autour de vous, laissez-moi des commentaires.  Rendez-vous sur lily.gros@gmail.com pour échanger ensemble.
Retrouvez moi
Sur LinkedIn
Sur Instagram
Sur la newsletter Secrets de Facilitation