Garçon

Garçon #8 : Être un VRAI MEC, c’est faire avancer le monde à son échelle (et pas être un petit bouffon) - avec Victor Ferry

January 25, 2021 Jeremy Kohlmann Season 1 Episode 8
Garçon
Garçon #8 : Être un VRAI MEC, c’est faire avancer le monde à son échelle (et pas être un petit bouffon) - avec Victor Ferry
Chapters
Garçon
Garçon #8 : Être un VRAI MEC, c’est faire avancer le monde à son échelle (et pas être un petit bouffon) - avec Victor Ferry
Jan 25, 2021 Season 1 Episode 8
Jeremy Kohlmann

J'ai demandé à Victor Ferry : c'est quoi un vrai mec ? 

Et il nous donne 3 points très importants dont nous parlons ensemble juste après. 

Pour retrouver Victor Ferry : https://www.youtube.com/channel/UCcueC-4NWGuPFQKzQWn5heA

Pour retrouver Garçon sur tous les réseaux et toutes les plateformes de podcast : 

Itunes : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/gar%C3%A7on/id1544738361

Spotify : https://open.spotify.com/show/7nPs70Bh6NavN9Herpstf4

Toutes les autres plateformes : https://garcon.buzzsprout.com/

Et pour laisser ton email et recevoir ton accès à notre groupe privé : http://gar-con.fr 

Show Notes Transcript

J'ai demandé à Victor Ferry : c'est quoi un vrai mec ? 

Et il nous donne 3 points très importants dont nous parlons ensemble juste après. 

Pour retrouver Victor Ferry : https://www.youtube.com/channel/UCcueC-4NWGuPFQKzQWn5heA

Pour retrouver Garçon sur tous les réseaux et toutes les plateformes de podcast : 

Itunes : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/gar%C3%A7on/id1544738361

Spotify : https://open.spotify.com/show/7nPs70Bh6NavN9Herpstf4

Toutes les autres plateformes : https://garcon.buzzsprout.com/

Et pour laisser ton email et recevoir ton accès à notre groupe privé : http://gar-con.fr 

Garçon #8 : Être un VRAI MEC, c’est faire avancer le monde à son échelle (et pas être un petit bouffon) - avec Victor Ferry


Introduction 

Je me pose la question depuis toujours et je me la repose avant chaque épisode : C’est quoi un vrai mec ? 

Quel homme je veux devenir ? 

Alors je pose la question à chaque personne que je rencontre et qui a un discours qui m’interpelle. 

En posant la question, j’admets que je ne sais pas tout, mais surtout, j’apprends. 

Alors aujourd’hui, j’ai posé la question à Victor Ferry : C’est quoi être un VRAI MEC ? 

Victor Ferry est doctorant en rhétorique, entrepreneur, auteur et il anime une chaine Youtube à succès sur le sujet ; mais ce n’est pas ce qui m’a intéressé chez lui et dans sa réponse.

Depuis le début, Victor amène un message contrarien au discours nauséabond ambiant quand on parle de masculin, d’homme, de valeurs. 

Et c’est ce discours qui se rapproche le plus, à mon avis, du VRAI MEC, de l’homme. 

De l’homme bien. 

De l’homme responsable. 

Quand tout le monde crie à la perte des valeurs, à la crise du masculin et au retour à la virilité toxique ; j’aime entendre quelqu’un me dire : On peut faire mieux. On doit faire mieux. 


Alors sans plus attendre, je te laisse avec ce que Victor Ferry veut nous dire sur le sujet ; puis nous en parlerons ensemble. 


———-

Intervention Victor Ferry 

———-


Le message de Victor a plusieurs choses très importantes ici. 

La responsabilité. 

Ne pas combattre les femmes. 

Faire avancer le monde à ton échelle. 


Qu’est-ce que ça veut VRAIMENT dire être responsable de ses actes ? 

Je trouve qu’on ne prend pas assez la mesure de ce mot, et qu’on ne s’en sert pas assez. 

Je prends la RESPONSABILITE de mes mots, mes actions, mes pensées : ainsi j’accepte de pouvoir être jugé et condamné en fonction de ceux-ci, parce qu’ils sont importants.

En tant qu’homme, mais plus logiquement en tant qu’humain : mes mots et mes actes ont des conséquences ; et c’est à moi de prendre la responsabilité de cette conséquence, et de tendre vers quelque chose de positif. 

Je ne suis pas un enfant qui ne sait pas ce qu’il fait ; même si j’en ai l’impression certains jours ; et ainsi, je n’ai pas le droit de faire n’importe quoi comme si ça n’avait pas de sens. 

Pleurnicher que la masculinité c’était mieux avant est un très bel exemple. 

J’ai le droit de le penser, admettons, mais je fais quoi pour changer ça ? Quels sont mes actions ? 

Quels sont mes avancées sur le sujet ? 

C’est pour faire preuve d’une certaine forme de responsabilité qu’à force d’être indigné des hommes qui se comportement comme des Neandertal ; j’ai créé ce Podcast pour en parler. 

Et chaque jour je suis tenu pour responsable des mots que j’utilise ici. 

Un adulte DOIT prendre ses responsabilités. 

Dans un monde patriarcal ; encore bien plus puisque je suis un homme. 

Je n’ai pas le droit de ne rien faire, et de me promener la bouche en coeur en sifflotant et regardant les nuages ; alors que je pourrais prendre mes responsabilités et faire quelque chose. 

Ensuite, chacun est libre de son quelque chose ; personne n’attend de toi ou de moi que l’on porte le monde sur nos épaules et qu’on le change. 

Par contre nous sommes responsables de nos petites actions ; mais ça, nous y reviendrons à la fin. 


Victor nous parle également de pas combattre les femmes ; et c’est terrible de devoir ENCORE le rappeler. 

Et je plaide coupable le premier. 

Quand je vois des courants extrêmes menaçant, et il y en a chez les femmes comme chez les hommes ou chez les lapins ; je me sens en danger. 

Et en danger, je me mets en position de combat ou de fuite, le cerveau humain est fait comme ça ; c’est un réflexe ancré dans le cerveau reptilien. 


Alors là, ce serait très, trop facile de dire : oui mais les femmes n’ont qu’à m’expliquer gentiment que machin, et alors je sentirais moins leur haine et donc je pourrais….

Moi aussi j’ai dit ça. 

Le hic avec ce raisonnement, c’est que chaque humain vit des choses différentes. 

Un autre quotidien, différents niveaux de colère ou de peur ou de lutte militante. 

Je n’ai pas le droit de demander à une personne d’adapter son comportement pour quelque chose de fondamental ; pour que ce soit plus confortable pour moi.

Donc NON ; les féministes n’ont pas besoin de crier moins fort. 

C’est à moi de m’adapter si ça m’emmerde. 


Et j’ai le droit d’être emmerdé hein, c’est mon droit d’humain.

J’ai aussi le droit de fermer ma gueule dans un combat que je comprends pas. 

Parce qu’en temps qu’homme : ce n’est pas un combat et je n’ai pas à les combattre.

Ce n’est pas moi qui suis en danger et vit ce qu’elles vivent. 

Et je n’en prends pas la mesure. 

J’ai la responsabilité de ne pas combattre les femmes qui ne sont pas mes ennemis.

Elles ne l’ont jamais été d’ailleurs.

N’en déplaise à mon petit égo de mâle dominant. 


Mais ça, on pourra revenir dessus une autre fois parce qu’un dernier point bien plus important est sous notre nez grâce à Victor : 

Faire avancer le monde à ton échelle. 


Et si nous essayions de faire mieux ? 

De défendre nos idéaux, nos valeurs, une masculinité saine et être un VRAI MEC selon nos termes à nous ? 

Pas pour prendre le pouvoir, créer un mouvement, ou devenir les sacro-saints détenteurs de la morale.

Non.

Juste parce que c’est bien, et qu’on le sait. 

Faire ce qui est bien, faire ce qui est juste. 

On serait bien inspirés de prendre un peu plus de choses chez nos pairs côté grecs par exemple ; ou encore chez Marc Aurèle. 


Parce que le fond de tout ça pour moi il est là : comment faire pour mener ma vie en faisant ce qui est bien et ce qui est juste ? 

Et comment devenir un allié de ceux qui font la même chose que moi.

Parce que tant que nous nous opposerons les uns aux autres, il sera impossible de construire quoi que ce soit.

Et sans fondations, la maison se casse la gueule.


Alors finissons sur cette question : 

Le monde est ta maison.

Est-ce que tu veux vivre dans une maison sans fondation ? 

Ou dans une maison saine et bien construite parce que tu sais que tu as fait ce qui était bien et juste ? 


Mais faire le bien, ça veut dire quoi ? 

On en reparle très bientôt.